Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités > Les Actualités précédentes > La première période d’exploitation avec protons du LHC s’achève par un nouveau record

La première période d’exploitation avec protons du LHC s’achève par un nouveau record

par Sophie Trincaz - 18 avril 2013

Fin 2012, le CERN a mis fin à la première période d’exploitation avec protons du LHC. Après trois années remarquables, l’exploitation de l’accélérateur de particules le plus puissant du monde s’est achevée sur un nouveau record de performance. Les équipes sont parvenues en effet à réduire de moitié l’intervalle entre les paquets de protons constituant les faisceaux et, ainsi, à augmenter l’intensité de ces derniers.

« Cette nouvelle étape est de bon augure pour la prochaine période d’exploitation, qui débutera en 2015 », a déclaré Steve Myers, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN. « Des faisceaux d’intensité élevée sont essentiels à la réussite du programme du LHC. Qui dit faisceaux plus intenses dit collisions plus nombreuses et de meilleures chances d’observer des phénomènes rares. »

Pour mettre les choses en perspective, sur les 6 millions de milliards de collisions proton-proton produites par le LHC, l’expérience ATLAS dans laquelle est impliquée le LPNHE a, au cours des trois dernières années, enregistré environ 5 milliards de collisions intéressantes. Sur ce nombre, seules 400 collisions environ ont permis de mettre en évidence des événements qui pourraient signaler une particule de type Higgs et dont la découverte a été annoncée en juillet 2012. Cette découverte constitue par ailleurs ailleurs l’un des 10 événements les plus marquants de l’année 2012 d’après PhysicsWorld.

Pour en savoir plus :

Le communiqué de presse du CERN : http://press.web.cern.ch/fr/press-releases/2012/12/la-premiere-periode-dexploitation-avec-protons-du-lhc-sacheve-par-un-nouveau

Facebook

Dans la même rubrique :