Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Plateformes > Grille et cloud (GRIF)

Grille et cloud (GRIF)

Le projet GRIF (Grille au service de la Recherche en Ile de France) regroupe les six laboratoires de physique des hautes énergies d’Ile de France pour mettre en place une ressource unique de calcul et stockage, appelée mésocentre, basée sur la technologie des grilles de calcul et du cloud. Le but du projet est :

PNG - 129 ko
Le projet GRIF en Ile de France
  • d’être un centre de calcul et de stockage majeur, de type Tier 2 et Tier 3, pour les expériences auprès du LHC (“Large Hadron Collider”) au CERN, dans le cadre du projet WLCG (“World Lhc Computing Grid”) ;
  • de répondre aux besoins de calcul et de stockage des autres expériences des laboratoires impliqués tout en préservant une partie des ressources pour un cadre pluridisciplinaire dans le cadre de la grille EGI (“European Grid Infrastructure”).
  • de développer une infrastructure de cloud computing.

Le projet au LPNHE consiste en le développement d’un nœud de la grille de calcul, et d’un cloud, sur le campus Jussieu de Sorbonne Université et sa mise en oeuvre dans le cadre du projet GRIF. Il est partenaire des projets WLCG, LCG-France et EGI . Le laboratoire est membre de l’Institut des Grilles et du Cloud et à ce titre du Groupement d’Interet Scientifique France Grilles qui est la partie française de EGI . Le site héberge des ressources de calcul de l’Institut des Systèmes complexes d’Ile de France (ISC-PIF). Il ouvre ses ressources à des communautés venant d’autres laboratoires Sorbonne Université.
Il est localisé dans les locaux du LPNHE, dans les salles serveurs hébergeant l’informatique du laboratoire.

PNG - 42.4 ko
Salle serveur du LPNHE

La capacité de calcul du site est assurée par 151 nœuds de calcul permettant de traiter 3432 tâches simultanément, principalement (90%) pour la grille et dans une moindre mesure (10%) pour un démonstrateur de cloud en cours de développement. Celà équivaut à une puissance de calcul de 35000 HEP-SPEC06. Sur ce total le LPNHE contribue pour 23100 HEP-SPEC06 et l’ISC-PIF pour 11900 HEP-SPEC06. L’espace de stockage (SAN et DAS) est de 2,75 Pétaoctets utiles sur des disques accessibles à travers un système basé sur DPM (Disk Pool Manager). Le réseau se fait avec des liens à 10 Gbit/s entre les membres de GRIF, vers le CCIN2P3 et les autres centres, à travers RENATER.

Vous pouvez retrouver ces informations dans le rapport d’activité 2015-2017 du LPNHE.

Facebook