Partenaires

CNRS IN2P3
Sorbonne Universite
Universite de Paris
Initiative Physique des Infinis
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Plateformes > Calcul et stockage scientifique > Salles informatique

Salles informatique

Les ressources informatiques du LPNHE sont localisées dans les salles 1222-SS-09 et 122-SS-13 du LPNHE, au sous-sol.

 1. Superficie

Ces deux salles ont une surface d’environ 2x65 m2. Chaque salle peut accueillir un maximum de 12 châssis.

Salle 1222-SS-09 du LPNHE
Salle 1222-SS-13 du LPNHE

 2. Alimentation électrique

L’alimentation électrique est assurée dans deux armoires. L’alimentation non ondulée est de 80 kVA répartie sur 4 prises triphasées et 6 prises monophasées de 32 A. L’alimentation ondulée est de 130 kVA répartie sur 13 prises triphasées et 24 prises monophasées de 32 A. Il reste plusieurs arrivées électriques libres, soit environ 210 A.

Armoires électriques dans la salle 1222-SS-13 au LPNHE

Un onduleur d’une capacité de 200 kVA est installé dans une salle voisine 1222-SS-24. Il reste encore 80 kW ( 65 kVA) au niveau de l’onduleur.

 3. Climatisation

Dans chaque salle la climatisation est assurée par quatre armoires (cf. Fig. 4) dont la moitié en double détente (circuit Jussieu + circuit autonome). Il n’y a cependant qu’une seule arrivée d’eau glacée provenant du circuit Jussieu.
La puissance totale de la climatisation est de 8x25 kW soit 200 kW. Il reste a priori environ 120 kW disponible.

Armoires de climatisation dans la salle 1222-SS-13 au LPNHE

 4. Infrastructure réseau

Le LPNHE dispose d’un routeur CISCO à haute performance. En 2021, vont être installés au LPNHE des routeurs Cisco Nexus 9000 qui disposent de 48 ports 10/25 Gbit/s et 6 ports 40/100 Gbits. Il sont connectés d’un coté à la plate-forme régionale RENATER de Jussieu par une liaison en fibre optique à 10 Gbit/s. Le débit du réseau devrait passer courant 2021 à 2x10 Gbit/s dédié à LHCONE et de 10 Gbit/s pour le trafic généraliste. Pour le démarrage du HL-LHC, à l’horizon 2026, ce débit devrait passer à 100 Gbit/s, avec des étapes à 20 puis 40 Gbit/s. De l’autre coté il est connecté aux commutateurs réseau du LPNHE qui ont tous été remplacés afin de porter leur débit à un maximum à terme de 100 Gbit/s.

Connecteurs réseau dans la salle 1222-SS-09

Le projet possède actuellement des transceivers suivants qui doivent permettre une future augmentation du débit jusque 100 Gbit/s pour le démarrage de la phase de haute luminosité du HL-LHC :

  • 4x 40G QSFP+ LR4L LC SMF
  • 2x 40G QSFP+ SR4 MTP/MPO MMF
  • 4x 100G QSFP28 CWDM4 LC SMF
    Les serveurs de calcul et de stockage sont équipés de cartes Ethernet 10 Gbit/s et sont directement connectés aux commutateurs.

 5. Faux plancher

Un faux plancher a été installé en 2010 dans la salle des serveurs pouvant accueillir un maximum de 500 kg/m2. Une baie a une surface au sol de moins de 1 m². Les baies doivent être espacées et il faut compter de l’espace pour se mouvoir dans la salle. On compte donc 4 m² par baie.

 6. Sécurité

La sécurité incendie est assurée par des systèmes de détection, d’alarme et de suppression redondants : 5 bouteilles de 24 m3 d’argon à 300 bar dans chaque salle, gérées par une centrale de détection incendie. En cas d’incident, un report d’alarme se fait auprès du poste central de sécurité incendie de Sorbonne Université.

Système de sécurité incendie dans la salle 1222- SS-13 au LPNHE

La sécurité électrique est assurée par des « boutons panique ».
Un système de détection des fuites d’eau a été installé.

Les contrôles d’accès sont assurés par un système de fermeture mécatronique avec des clés possédant une puce codée et traçable.

La sécurité des personnels est assurée avec un système de détection portable d’anoxie et un dispositif d’alarme pour le travail isolé.

Les salles de serveurs étant situées en sous-sol, sont en zone inondable en cas de crue centennale de la Seine.

Facebook