Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités > Des CPU et des disques pour l’astronomie gamma

Des CPU et des disques pour l’astronomie gamma

par Sophie Trincaz - 16 mars

Les chercheurs de l’expérience H.E.S.S. située en Namibie étudient le rayonnement gamma afin de contribuer à la résolution du mystère planant sur l’origine des rayons cosmiques. Les télescopes de H.E.S.S. capturent la lumière Cherenkov issue de gerbes de particules se développant dans l’air lorsqu’un rayon gamma atteint la haute atmosphère. Celle-ci faisant donc partie intégrante du système de détection, il est impossible de calibrer de manière absolue l’instrument (comme on peut le faire avec des faisceaux tests pour d’autres types de détecteurs). L’analyse des données H.E.S.S. repose donc intensivement sur des simulations Monte Carlo massives qui permettent de calculer la réponse instrumentale.

La collaboration H.E.S.S. utilise deux chaînes de simulations indépendantes. Une de ces chaînes a été portée et déployée sur la grille de calcul européenne EGI, dont un des nœuds est hébergé au LPNHE. C’est de plus un des chercheurs du LPNHE qui est en charge de la production de ces simulations sur EGI, ainsi que de la modération de l’organisation virtuelle H.E.S.S. sur EGI.

Le stockage partagé disponible via EGI est également utilisé dans H.E.S.S. afin de mettre à disposition les données calibrées à l’ensemble de la collaboration.

Pour en savoir plus : https://www.egi.eu/use-cases/research-stories/hess/

Contact au laboratoire : Jean-Philippe Lenain

Facebook