Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Masses et Interactions Fondamentales > CDF / D0

CDF / D0

par Tabata HOEGER - 1er octobre

DZero - Physique du Higgs et du Top au Tevatron

Le Tevatron a terminé sa prise de données en 2011 avec une luminosité intégrée d’environ 12 fb-1 délivrée à chacune des expériences CDF et DØ. Malgré la puissance du LHC, le Tevatron, collisionneur proton-antiproton, est resté compétitif dans certains secteurs qui englobent les analyses dans lesquelles le groupe DØ du LPNHE est impliqué, sur les propriétés du boson de Higgs et celles du quark top.

Le groupe a joué un rôle pionnier dans la recherche du boson de Higgs au Tevatron, avec six thèses et deux habilitations à diriger des recherches sur ce sujet et des responsabilités centrales sur cette recherche au niveau de la collaboration. Suite à la découverte en juillet 2012 par ATLAS et CMS d’une particule de 125 GeV compatible avec le boson de Higgs via ses désintégrations bosoniques et l’évidence au Tevatron pour une particule se désintégrant en bb, avec une masse comprise entre 120 et 135 GeV, le groupe du LPNHE a finalisé ses analyses H→bb en 2015. Celles-ci, combinées avec les autres mesures du Tevatron, ont permis d’obtenir des résultats sur la section efficace de production WH+ZH avec H→bb et sur les couplages du boson de Higgs. Les dernières analyses du groupe ont contraint la valeur du spin du boson de Higgs en utilisant le canal H→bb, confirmant la valeur Jp=0+ prédite par le modèle standard. Dans la physique du Top, deux résultats remarquables ont vu l’implication du groupe. Premièrement, la finalisation (2015) des mesures sur la production de « single-top » après les différentes observations pionnières (générale puis dans la voie t et s, la voie
s n’étant toujours pas observée au LHC). Deuxièmement, la mesure finale de la masse du quark Top (2017), avec une précision de 0,4 % toujours compétitive par rapport aux mesures les plus récentes du LHC.

Retrouvez ce texte dans le rapport d’activité 2015-2017 du LPNHE.

Les collaborations CDF (Collider Detector at Fermilab) et D0 ont reçu le « High Energy and Particle Physics Prize 2019 ». Où l’IN2P3 a joué un rôle majeur au Run 2 dans les mesures de précision du quark top.

Contact : Grégorio Bernardi - Tel : +33 1 44 27 47 94

Remarque : Les pages de ce site correspondent à des activités scientifiques historiques et ne sont plus mises à jour.

Facebook

Dans cette rubrique: