Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À la une > Les Unes précédentes > HESS II voit la Nébuleuse du Crabe.

HESS II voit la Nébuleuse du Crabe.

par Sophie Trincaz - 18 décembre 2012

La Nébuleuse du Crabe est la source de référence en astronomie gamma des très hautes énergies. Le cinquième télescope de l’expérience HESS (figure 0), installé en Namibie, sur le plateau du Gamsberg au printemps et automne 2012, montre ses premières données, enregistrées sur cette source alors que le travail se poursuit pour finaliser son installation.

La figure 1 présente un signal de plusieurs écarts standards accumulé en seulement 28 minutes d’observation. Cette carte du ciel a été obtenue avec les seules données collectées par le cinquième télescope. Ce dernier peut fonctionner de façon autonome par rapport aux quatre autres télescopes, de plus petite taille, pour atteindre un seuil en énergie le plus bas possible (entre 20 et 30 GeV à comparer à 100 GeV pour les autres).

La figure 2 compare les distributions de la charge totale enregistrée pour différents événements par le grand télescope (en rouge) et l’un des quatre autres (en bleu) ; l’accumulation des données au faibles distributions de charge témoigne de la diminution du seuil en énergie du système. Opérant en mode stéréoscopique avec les quatre premiers télescopes augmente la sensibilité du système à plus haute énergie et améliore considérablement la qualité de la reconstruction des images par une plus fine pixellisation de sa caméra (figure 3). Des observations réalisées en direction d’autres sources sont en cours d’analyse.

Figure 1 : Photographie du cinquième télescope de HESS, avec à l’avant sa caméra dont le LPNHE a eu une contribution majeur à sa conception et sa construction et en arrière plan le miroir de 600 m2 supporté par 580 tonnes d’acier.

Figure 2 : Carte du ciel de la région de la Nébuleuse du Crabe enregistrée par le grand télescope de HESS

Figure 3 : Comparaison des distributions de la charge totale enregistrée pour différents événements par le grand télescope (en rouge) et l’un des quatre autres (en bleu).

Figure 4 : Visualisation d’un enregistrement du développement d’une gerbe de particules produit par un rayonnement cosmique entrant dans l’atmosphère. Cet événement est enregistré par les cinq télescopes de l’expérience HESS.

Facebook

Dans la même rubrique :