Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À la une > Les Unes précédentes > L’asymétrie matière/anti-matière se précise dans le secteur des neutrinos !

L’asymétrie matière/anti-matière se précise dans le secteur des neutrinos !

par Sophie Trincaz - 8 septembre 2017

En 2016, la collaboration T2K, dont le LPNHE fait partie, avait présenté des résultats sur l’asymétrie matière/anti-matière dans les oscillations de neutrinos.

Avec de nouveaux résultats présentés le 4 Août 2017, ces premiers indices obtenus en 2016 apparaissent de plus en plus probants.
Avec presque 2 fois plus de données recueillies en 2017 qu’en 2016, et grâce à un nouvel algorithme de reconstruction des événements dans le détecteur lointain plus performant, une analyse préliminaire de T2K rejette, à 95% de niveau de confiance, l’hypothèse que les neutrinos et les anti-neutrinos oscillent avec la même probabilité.

En d’autres termes il n’y a plus que 5% de chances au maximum que l’observation de T2K soit le fruit du hasard et que la symétrie matière/anti-matière ne soit pas brisée pour les neutrinos, renforçant ainsi le précédent résultat de 2016.

Pour plus d’informations : http://t2k-experiment.org/2017/08/t2k-2017-cpv/

Facebook