Partenaires

CNRS IN2P3
UPMC
UPD
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À la une > Les Unes précédentes > Les experiences de Fermilab cernent le boson de Higgs

Les experiences de Fermilab cernent le boson de Higgs

par Francois Legrand - 30 septembre 2009

Le domaine de masse possible ou se cache le boson de Higgs se rétrécit. Les dernières analyses de données des expériences CDF et DZero, réalisées auprès de l’accélérateur Tevatron du Fermilab aux Etats-Unis et dans lesquelles sont impliques le CNRS/IN2P3 et le CEA/Irfu, excluent désormais une partie du domaine de masse possible du boson de Higgs, déterminé par les expériences antérieures. Celles-ci contraignaient la masse du boson de Higgs a se situer entre 114 et 185 GeV/c2. Les nouveaux résultats de CDF et DZero excluent une partie de ce domaine, de 160 170 GeV/c2, ce qui implique que le boson de Higgs, s’il existe, a une masse qui se situe soit entre 170 et 185 GeV/c2, soit, plus probablement, entre 114 et 160 GeV/c2.

Ci dessous, le communique de presse diffusé conjointement par le CNRS et le CEA concernant les tous derniers résultats du collisionneur Tevatron, notamment l’exclusion d’un boson de Higgs standard de masse comprise entre 160 et 170 GeV/c2. Nous nous rapprochons de la sensibilité requise pour l’exclure entre 100 et 200 GeV/c2 ou, s’il existe dans cette gamme de masse le découvrir ! L’équipe DZero du LPNHE y contribue en participant a la recherche du boson de Higgs standard dans le canal de production WH.

PDF - 35.5 ko
Communiqué de presse
Facebook

Dans la même rubrique :