Partenaires

CNRS IN2P3
Sorbonne Universite
Universite de Paris
Initiative Physique des Infinis
UPMC


Rechercher

Sur ce site


Accueil > Actualités > Les Actualités précédentes > Lettre ouverte au premier ministre et à la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur l’augmentation des frais de scolarité des étudiants étrangers.

Lettre ouverte au premier ministre et à la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur l’augmentation des frais de scolarité des étudiants étrangers.

par Sophie Trincaz - 15 mai 2019

46 membres du laboratoire ont co-signé une lettre ouverte au premier ministre et à la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur l’augmentation des frais de scolarité des étudiants étrangers.

Cette lettre a été envoyée le 1er mars 2019 au Premier Ministre et à la ministre de l’Enseignement supérieur.

Elle est reproduite ci-dessous et également accessible ici :


Monsieur le Premier Ministre,
Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de
l’Innovation,

Nous, membres du Laboratoire de Physique Nucléaire et Hautes Energies
(LPNHE, CNRS/Sorbonne Université/Université Paris Diderot), vous écrivons
pour manifester notre indignation face à la proposition du gouvernement
français d’introduire des frais de scolarité supplémentaires pour les étudiants
hors Union européenne. Les frais proposés sont de 2770 euros / an pour les
étudiants en licence et master et de 3770 euros / an pour les étudiants en
doctorat. Cela représente plus de dix fois les coûts actuels et dans le cas des
doctorants près de 25% de leur salaire.
Nous rejetons totalement cette proposition, qui discrimine de manière
inacceptable les étudiants venant de l’extérieur de l’Union européenne. À la
différence des États-Unis et du Royaume-Uni la France donne aujourd’hui à
nombre d’entre eux une chance d’accéder à une formation qu’ils n’auraient pas pu obtenir autrement. Et ils contribuent à leur tour au succès et à la vitalité des universités et des programmes de recherche français. Ces frais signifient que les étudiants provenant des pays du tiers-monde seront majoritairement exclus de nos universités. Nous ne pouvons pas consentir à cela.

Les grands défis sociétaux (climat, énergie, alimentation, démographie)
nécessitent plus que jamais une propagation de la connaissance à l’échelle de la planète. La formation des étudiants des pays en voie de développement est naturellement un moyen privilégié pour atteindre cet objectif. La dissémination de scientifiques de haut niveau à l’échelle planétaire est une priorité à laquelle la France ne peut se soustraire, ce qui semble incompatible avec la mise en place de barrières financières freinant la venue des plus pauvres. La politique préconisée aurait également un impact négatif sur le maintien ou le développement d’une communauté culturelle qui s’est formée autour de la francophonie et qui crée les conditions d’échanges particuliers avec un nombre important de pays.

La nature ne se soucie pas du passeport du scientifique qui l’étudie, et nous ne devrions pas non plus nous soucier du passeport de nos étudiants. En imposant des obstacles financiers supplémentaires aux étudiants hors Union européenne, nous compromettons notre capacité à attirer les esprits les plus brillants pour travailler avec nous. Mais plus que cela, ces frais sont une atteinte au principe d’un échange ouvert des idées scientifiques qu’il est de notre devoir de défendre.

Nous vous demandons donc de retirer ces mesures injustes, et en attendant
appelons tous nos collègues des institutions de recherche et des universités
françaises à refuser de les mettre en oeuvre.

Veuillez agréer, Monsieur le premier ministre et Madame la ministre,
l’expression de nos respectueuses considérations.

Pierre Astier
Gregorio Bernardi
Emilie Bertholet
Pierre Billoir
Julien Bolmont
Marco Bomben
Dorothea vom Bruch
Luigi Del Buono
Giovanni Calderini
Reina Coromoto Camacho Toro
Isabelle Cossin
Francesco Crescioli
Olivier Dadoun
Giulio Dujany
Jacques Dumarchez
Louis d’Eramo
Ernesto Lopez Fune
Romain Gaïor
Claudio Giganti
Mathieu Guigue
Vladimir Vava Gligorov
Eli Ben Haim
Delphine Hardin
Michael Joyce
Hubert Krivine
Bertrand Laforge
Didier Laporte
François Legrand
Jean-Philippe Lenain
Benoit Loiseau
Scotto Lavina Luca
Ilaria Luise
Bogdan Malaescu
Giovanni Marchiori
Olivier Martineau
Irena Nikolic
Francesco Polci
Boris Popov
Renato Quagliani
Florian Reiss
Melissa Ridel
Antoine Letessier-Selvon
Reem Taibah
Da Yu Tou
Sophie Trincaz-Duvoid
Pascal Vincent

Facebook
Enregistrer au format PDF