Partenaires

CNRS IN2P3
Sorbonne Universite
Universite de Paris
Initiative Physique des Infinis
UPMC


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > À la une > Les Unes précédentes > Bientôt les premières collisions au LHC

Bientôt les premières collisions au LHC

par Francois Legrand - 24 mars 2010

Des faisceaux de protons accélérés à 3.5 TeV, ce qui constitue l’énergie la
plus élevée jamais atteinte dans un accélérateur construit par l’homme,
circulent maintenant de manière quotidienne et routinière dans le LHC.

Actuellement, les équipes du LHC utilisent ces faisceaux à 3.5 TeV pour
caractériser et valider les systèmes de contrôle de l’accélérateur ainsi que les
systèmes de protection des détecteurs. L’ensemble de ces systèmes doit être
complètement validé avant que l’on puisse procéder aux collisions.

Les premières collisions entre protons accélérés à 3.5 TeV par faisceau
auront lieu le 30 mars.

Facebook

Dans la même rubrique :

Enregistrer au format PDF